Sélectionner une page

Aujourd’hui, je vais aller puiser pour vous dans mon chapeau magique pour vous donner mes plus précieux conseils afin de vous aider à être plus à l’aise devant une caméra !

À présent, analysons plus en détail les points à garder à l’esprit lorsque vous êtes face à la caméra. N’oubliez pas que vous avez plus de chance de réussir si vous restez authentique et que vous révélez votre véritable personnalité.

  1. Définissez un sujet : les vlogueurs les plus populaires axent souvent leurs vidéos sur un sujet précis, qu’ils indiquent clairement dans le titre et la miniature. Déterminez le thème que vous souhaitez aborder et efforcez-vous de vous y tenir. Un plan en plusieurs points peut vous aider à ne pas perdre le fil.
  2. Choisissez un lieu : le lieu de votre vidéo peut en dire long sur votre personnalité et sur votre sujet. Testez différentes prises de vue. Par exemple, vous pouvez vous filmer assis chez vous ou en train de marcher, afin d’ajouter des éléments visuels intéressants en arrière-plan.
  3. Soignez votre apparence : les cinq premières secondes sont décisives. C’est pendant ce laps de temps qu’un spectateur décide de regarder ou non votre vidéo, et votre style peut influencer ce choix. Voulez-vous paraître élégant et soigné ? Ou plutôt cool et décontracté ?
  4. Trouvez la bonne lumière : l’idéal est généralement de mettre en place un éclairage clair et direct, car cela permet d’optimiser les couleurs et la netteté des images. En revanche, un éclairage doux met en valeur le teint de la peau, qu’il s’agisse des rayons du soleil à travers un rideau ou d’une lumière diffuse émise par une ampoule électrique.
  5. Cadrez votre plan : placez la caméra aussi près de vous que possible, sans qu’elle vous mette mal à l’aise. Gardez également à l’esprit qu’un grand nombre de vos spectateurs regardera probablement votre vidéo sur de petits écrans. Ajustez la hauteur du trépied et déterminez votre position dans le cadre. Certains créateurs placent leur visage directement au centre de l’image, tandis que d’autres le placent sur les côtés. Enfin et surtout, n’oubliez pas de mettre au point l’image !
  6. Placez-vous près du micro : il est préférable de partir d’un enregistrement audio pur et propre, car la qualité sonore est parfois plus importante que celle de l’image. Si vous n’êtes pas bien audible, votre message risque de ne pas être transmis. Essayez de vous placer près du micro de la caméra ou utilisez un micro externe à une distance suffisante pour enregistrer votre voix.
  7. Définissez le ton à adopter : votre ton correspond à votre comportement ou à votre attitude en général, et il est directement lié à votre marque. Que souhaitez-vous communiquer à votre audience sur votre personnalité ? Que vous êtes cool ? Confiant ? Sarcastique ? De nombreux créateurs sont très énergiques et super positifs, mais cela peut ne pas être votre cas. Testez votre ton dans plusieurs vidéos et faites-le évoluer naturellement au fur et à mesure. En règle générale, il est recommandé de se tenir assis ou debout de façon décontractée et de parler comme si vous vous adressiez à une seule personne.
  8. Maîtrisez votre format : entraînez-vous sans relâche. Créez plusieurs vidéos, même si vous ne les mettez jamais en ligne. Ensuite, visionnez-les et dressez la liste des éléments à retravailler. Par la suite, vous allez certainement vous améliorer et maîtriser davantage ce format. Lorsque vous êtes prêt à développer votre chaîne, vous pouvez mettre en ligne ces vidéos pour demander l’avis de votre audience.
  9. Soyez énergique : la majorité des créateurs populaires ont tendance à déborder d’enthousiasme et d’énergie dans leurs contenus. Lorsque vous vous sentez suffisamment à l’aise face à la caméra, tentez l’expérience vous aussi. Essayez de redoubler d’énergie pour démontrer votre passion et retenir l’intérêt de vos spectateurs. Bien sûr, vous pouvez tout à fait rester calme et tranquille si cela correspond davantage à votre nature.
  10. Impressionnez vos spectateurs pour les séduire : Grâce à cette stratégie, vous pouvez capter l’attention des spectateurs et les inciter à ne pas interrompre leur visionnage.
  11. Donnez du rythme à la vidéo au montage : les « jump cuts » sont une technique de montage consistant à couper des scènes au milieu d’un plan ou de plusieurs plans similaires pour supprimer les mots parasites et enchaîner les séquences de manière fluide. Cette technique, plus ou moins appréciée, permet d’améliorer le rythme de vos vidéos et de rendre le récit plus agréable. Certains créateurs éliminent des images au milieu de phrases ou après chaque phrase, tandis que d’autres n’utilisent jamais de jump cut.
  12. Mettez en ligne des vidéos et améliorez leur visibilité : créez un package cohérent avec le contenu de votre vidéo. Choisissez un titre, une miniature et une description qui correspondent au sujet abordé. Vous devez rester fidèle à vos promesses afin que les spectateurs ne soient pas déçus du contenu de vos vidéos.

Enfin et surtout, parlez de ce que vous aimez, soyez vous-même et essayez de ne pas être trop dur envers vous-même. Si votre vlog est original et authentique, il aura plus de chances d’être apprécié.


J’espère que cet article à pu vous apporter quelques éléments de réponse afin d’élargir votre audience sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez d’autres articles sur le sujet ou avez des questions auxquelles je peux apporter une réponse, n’hésitez pas !